5 signes de transformation du monde | Septembre 2019

1/ Ce qu'il se passe dans notre cerveau est-il encore confidentiel ?

De plus en plus de menaces pèsent sur le dernier bastion de notre confidentialité : le cerveau.

- Le rêve d’une interface cerveau-machine est plus proche que jamais. Facebook vient de s’offrir CTRL-Labs une start-up qui développe un bracelet permettant de contrôler un ordinateur par la pensée.

- Le neuromarketing fait d’énormes progrès. Nielsen a d'ailleurs un département dédié à la Consumer Neuroscience qui aide les marques à analyser l’activité cérébrale des consommateurs.

Mais en donnant accès à notre cerveau, on pourrait révéler des informations dont nous n'avons pas conscience et qui pourraient être utilisées contre nous.

Heureusement, la neuroéthique émerge et commence à questionner les législateurs.

2/ Les employés d’Amazon se rebellent et poussent la direction à s’engager dans un modèle de croissance plus soutenable


Mi-septembre a eu lieu la première grève au siège d'Amazon à Seattle en 25 ans d'existence pour dénoncer l'empreinte écologique du modèle économique de l'entreprise. 

Mais Jeff Bezos avait anticipé le coup avec plusieurs engagements pris la veille :

Amazon vise un bilan carbone neutre et l’atteinte des objectifs de l'Accord de Paris en 2040. Pour ça, l’entreprise va commander 100 000 camions électriques et s’engage à ce que 80 % de son énergie provienne de sources renouvelables dès 2024.

Amazon ne semble plus avoir vraiment le choix de s'engager pour l'environnement. La rétention de ses employés étant capitale pour sa croissance.

3/ La médecine psychédélique est prometteuse pour soigner les maladies mentales... et devient le prochain gros pari d'investisseurs

Alors que les pouvoirs publics autorisent de plus en plus d'expériences, un gigantesque marché est en train de prendre forme.

La psilocybine, substance active à l'intérieur des champignons hallucinogènes, est décrite comme miraculeuse par les scientifiques pour soigner l'anxiété ou la dépression.

En Europe, la start-up anglaise Compass Pathways, soutenue par Peter Thiel (le fondateur de Paypal), est en train de mener des essais cliniques sur 400 patients pour étudier les effets de la psilocybine à grande échelle.

Pour l'instant, seuls les traitements à base de kétamine sont légaux. Mais tout ça pourrait rapidement changer...

4/ La demande en bois de rose des nouveaux riches chinois crée un marché de $15 milliards... et dépeuple les forêts d'Afrique

En mai dernier, le président gabonais Ali Bongo a dû virer son vice-président et son ministre de l'environnement après la saisie de 390 conteneurs de kevazingo, un bois de rose précieux illégal à l’export, à destination de la Chine.

En 1000 av. J.C., le bois de rose était déjà travaillé pour fabriquer du mobilier de luxe en Chine. Il revient à la mode : les nouveaux riches raffolent de ce bois brillant et rare.

Le problème, c'est que les forêts chinoises et celles du sud-est asiatique ont été complètement dépeuplées. La Chine s'est donc tournée vers l'Afrique, peuplée de différents types de bois de rose, comme le kevazingo

Mais la déforestation est telle qu'il faut maintenant trouver des substituts, comme le Mukula. Chaque mois, Greenpeace estime que 15 000 tonnes de Mukula sont revendues illégalement en Chine.

5/ Le temps des applications décentralisées est-il enfin venu ?

A l'inverse des services web classiques qui tournent sur des serveurs centralisés, les Dapps (Decentralized apps) fonctionnent comme un réseau d'interactions directes entre utilisateurs, sécurisées par blockchain et sans autorité de régulation centrale.

Elles profitent aux utilisateurs qui veulent échapper à la surveillance et à la censure (comme les manifestants hongkongais qui évitent d'utiliser des moyens de paiement centralisés.)

Les applications business sont assez larges. Elles pourraient permettre le traitement plus rapide des factures grâce aux smart-contracts ou faire économiser de l’argent aux entreprises grâce au stockage décentralisé des données.

L'entreprise française Dune Network, développe une plateforme de Dapps à destination des entreprises et vient de boucler une levée de fonds auprès d'investisseurs prestigieux comme Xavier Niel, ou Marc Simoncini.