$1,5 milliard pour Guazi : l'incroyable destin des voitures usagées

*|MC:SUBJECT|*
La fièvre gagne tous les continents : après les téléphones reconditionnés, les nouveaux Back Market des voitures explosent. 

06.02.2019
Planet
FORWARDEZ-NOUS 
Vous êtes nombreux à nous demander nos sources. En fait, les mots en bleu sont cliquables et ils vont donneront tous les chiffres et analyses dont vous avez besoin pour creuser 
$1,5 MILLIARD POUR GUAZI : L'INCROYABLE DESTIN DES VOITURES USAGÉES
Used cars Market

Ce nom ne vous dit peut-être rien. Guazi, plateforme chinoise de revente de véhicules d'occasion, vient d'entamer les discussions pour lever $1,5 milliard. 

Softbank a encore frappé : le Vision Fund, mégafonds du conglomérat japonais, devrait financer le tour de table. 

En 2018, Softbank avait investi €480 millions dans un acteur allemand similaire, Auto1, et était en discussion avec le chinois Renrenche, qui avait déjà récupéré $300 millions de Goldman Sachs. 

POURQUOI C'EST IMPORTANT : 
# Le marché des véhicules usagés est gigantesque et son essor est particulièrement visible dans les pays émergents
Du coup, beaucoup de nouveaux acteurs s'y attaquent et sont en train de mettre en place un cercle vertueux

IL FALLAIT VOIR VENIR LE CYCLE

En 2017, 39 millions de voitures d'occasion se sont écoulées aux Etats-Unis, contre 17 millions de modèles neufs. 

Dans les marchés émergents, c'est exactement l'inverse. La transformation du marché automobile s'est déroulée en trois phases, comme le montre l'exemple chinois

1/ Jusqu'aux années 2000, la faible qualité des voitures ne leur donnait pas une très longue durée de vie, et les gouvernements des différentes provinces interdisaient leur revente.  
2/  Mais les voitures chinoises sont maintenant au dessus des standards de qualité mondiaux, et le gouvernement s'appuie sur les véhicules d'occasion pour rebooster la consommation intérieure. 
3/ Les acheteurs commencent alors à avoir confiance dans les plateformes de revente qui proposent une expérience de plus en plus sûre. 

Résultat : les ventes des véhicules d'occasion croissent bien plus vite que celles des véhicules neufs. En Chine, le secteur a enregistré 19% de croissance en 2017, contre 3,2% pour le neuf. 

Used cars vs New cars China

DU COUP, C'EST DEVENU LA NEXT BIG THING DANS LES PAYS ÉMERGENTS

A l'exception des spécificités régionales, ce cycle est transposable dans beaucoup de ces pays. 

L'opportunité est énorme : la taille des marchés automobiles (Chine, Inde et Afrique subsaharienne en tête), pas encore mûrs, excite les investisseurs ($2,5 milliards investis en Chine en 2017). 

Alors quel modèle pour ces nouveaux acteurs ? Prenons l'exemple de Frontier Car Group, startup en très forte croissance qui développe des plateformes de vente en Asie, Amérique du Sud, Afrique et Asie : 

# Ils misent sur une expérience de vente rapide basée sur la confiance et la transparence. Les vendeurs peuvent d'abord estimer le prix du véhicule en ligne, l'apportent ensuite sur un parking où l'on vérifie son état et sa provenance. Au Nigeria, l'entreprise promet aux vendeurs un paiement en 45 minutes. 

# Ils deviennent ainsi une ressource précieuse de stock pour les professionnels. Les détails de la voiture sont immédiatement uploadé sur la plateforme, où les acheteurs peuvent ensuite participer à des enchères. Beaucoup de petits revendeurs locaux s'approvisionnent par exemple grâce au service. 


ET EN PLUS, LE CERCLE VERTUEUX N'EST PAS PRÊT DE S'ARRÊTER

Comme on l'observe dans les pays occidentaux, la frontière entre automobile et numérique est de plus en plus poreuse. 

Même combat sur ce marché : les géants tech investissent massivement dans ces nouvelles plateformes. 

# D'un côté, il y a les mastodontes du retail comme le chinois Alibaba qui veulent réinventer l'expérience d'achat des voitures. L'entreprise a investi $335 millions dans SouChe.com, un concurrent direct de Guazi. 

# De l'autre, les entreprises de transport de personnes y voient aussi un axe stratégique. Didi, le Uber chinois, a investi $200 millions dans Renrenche, qui lui a vendu 1 million de voitures en 2018.

Et on termine par la vraie bonne nouvelle. Premièrement, la fabrication d'une voiture est responsable de 35% des émissions qui lui sont associées. Deuxièmement, une fois que les voitures électriques auront atteint un volume critique, un marché d'occasion va certainement voir le jour. Il est peut-être pas si mal, ce modèle, pour la planète. 


 NOW PLAYING... The reservoir - Small Forwards (2017) | La pause du milieu de semaine 🖖

NOUS SOMMES LÀ POUR VOUS SOUTENIR 
Les révolutions qui changent notre monde se font grâce à l'envie et la détermination d'acteurs et entreprises qui décident d'innover et de bousculer les règles. 

On met votre mission à l'honneur : pour sponsoriser nos newsletters, contactez-nous directement par email ;) 
VOUS AVEZ AIMÉ ? 

         
Share
Tweet (@planet_nl)
Share
REJOIGNEZ NOTRE GROUPE PRIVÉ
INSCRIPTION       ARCHIVES      MISSION
Copyright © *|CURRENT_YEAR|* *|LIST:COMPANY|*, All rights reserved.
*|IFNOT:ARCHIVE_PAGE|* *|LIST:DESCRIPTION|* *|END:IF|*

Modifier ses préférences ou Se désinscrire