$200 millions pour Just : la révolution de nos assiettes est en marche

*|MC:SUBJECT|*
Il y a eu le bio, il y a eu le vegan et maintenant, il y a... la viande artificielle.  

25.02.2019
Planet
FORWARDEZ-NOUS 
$200 MILLIONS POUR JUST : LA REVOLUTION DE NOS ASSIETTES EST EN MARCHE 

La startup californienne Just Inc est une star de la mayonnaise sans oeuf et des produits vegan. 

Aujourd'hui, elle serait sur le point de lever $200 millions : malgré quelques scandales, Just connait une croissance folle et ne devrait donc pas avoir de mal à trouver des investisseurs. 

Et ce n'est pas pour surfer sur la tendance du vegan qu'ils vont venir. C'est pour la clean meat, la viande synthétique de laboratoire. 

POURQUOI C'EST IMPORTANT :
Les consommateurs veulent manger de manière plus saine et plus respectueuse de l’environnement. Du coup, la scène de la food tech s'emballe, et la viande synthétique semble répondre aux attentes. 
MÊME LA NOURRITURE DEVIENT TECH

Les nouvelles startups de la food tech veulent tenir une promesse : manger plus rapidement, plus sainement avec un impact moindre sur l’environnement.

Derrière ce terme, il y a une flopée d'entreprises qui proposent de nouvelles facon de s'alimenter. La startup française Feed propose des repas complets et sains adaptés aux personnes qui n'ont pas le temps de cuisiner. En 2018, elle a levé $17.4 millions et son concurrent anglais Huel a récupéré $23 millions.

Mais surtout : 75% des consommateurs déclarent maintenant prendre en compte l'impact de la production de ce qu'ils mangent sur l’environnement dans leur décision d'achat.

Et dans cette catégorie... la production de viande est la grande gagnante. 

JUST INC. A SENTI LE COUP 

L'élevage est responsable de près d'1/4 des émission de gaz à effet de serre (plus que le transport !).  

Pourtant, la consommation de viande ne cesse d'augmenter : un américain consomme en moyenne 100 kilos de viande par an. Et en France, on vient d'apprendre que notre consommation a augmenté de 2,2% en 2018. 

Autre (gros) souci : on utilise déjà 70% des terres agricoles et l'élevage cause de plus en plus de déforestations. Et... il va falloir nourrir 10 milliards d'humain en 2050.

La Clean Meat, viande cultivée en laboratoire (et donc plus respectueuse de notre planète) semble apporter une alternative : 

graph meat impact

Just Inc. l'a bien compris, et au vu de la demande, la startup a annoncé qu'elle commercialisera ses premiers morceaux de viande "artificielle" dès 2019.

Concrètement : on extrait de l'animal une cellule musculaire qui a le potentiel pour faire grandir 1 trillion de cellules de viande artificielle en laboratoire.

Et la viande n'est pas le seul marché possible. La startup Finless foods s'attaque elle à la culture de la chair de poisson en laboratoire et promet la commercialisation de ses produits dans quelques années.

MAIS IL VA ENCORE FALLOIR QUELQUES AJUSTEMENTS

# La première grande barrière à surmonter est le coût : les cellules poussent à partir d'injection de sérum à base de sang d'animaux. Le prix de ce sérum reste très élevé : le premier burger réalisé en laboratoire a couté $330 000 dollars à faire "pousser". Cela dit, les coûts ne cessent de diminuer (autour de $1000) même s'ils restent un frein à la commercialisation à grande échelle.

# Le plus gros challenge est de réussir à surmonter notre approche psychologique à la nourriture. Un concept développé par un ingénieur japonais dans les années 70 pourrait nous aider à expliquer notre défiance face à la nourriture de synthèse : l'effet uncanny valley.

Dans son étude, l’ingénieur analysait la méfiance des humains par rapport aux robots. Plus les robots sont similaires à nous, plus nous les acceptons jusqu'à un certain point où la ressemblance trop proche nous rend mal à l'aise. 

C'est un peu ce qui ce passe avec ces viandes artificielles qui activent des zones de méfiance dans notre cerveau car elles ressemblent à de la viande tout en étant pas de la viande.

Le meilleur moyen de nous faire manger de la viande artificielle pourrait être de faire de la viande... qui ne ressemble pas à de la viande 🙃



 NOW PLAYING... Feel Good - Emil Berliner (2013) | Un bon titre pour commencer la semaine 🖖
VOUS AVEZ AIMÉ ?

         
Share
Tweet (@planet_nl)
Share
NOUS SOMMES LÀ POUR VOUS SOUTENIR 
Les révolutions qui changent notre monde se font grâce à l'envie et la détermination d'acteurs et entreprises qui décident de bousculer les règles. 

On vous met à l'honneur : pour sponsoriser nos newsletters, contactez-nous par email ;) 
REJOIGNEZ NOTRE GROUPE PRIVÉ
INSCRIPTION       ARCHIVES      MISSION
Copyright © *|CURRENT_YEAR|* *|LIST:COMPANY|*, All rights reserved.
*|IFNOT:ARCHIVE_PAGE|* *|LIST:DESCRIPTION|* *|END:IF|*

Modifier ses préférences ou Se désinscrire