L'Afrique est en passe de devenir le plus grand marché unique du monde

*|MC:SUBJECT|*
Aujourd'hui, Publicis en a marre de la télé, Whatsapp rend les scientifiques fous, mais avant ça...
See you in Africa!
INVITER DES AMIS PAR EMAIL
17.04.2019

 

L'Afrique est en passe de devenir le plus grand marché unique du monde 

Après la ratification de 22 pays, le traité commercial qui veut faire de l'Afrique un marché unique (AfCFTA) va entrer en application. Il devrait s'étendre à 52 pays.

Et pendant ce temps-là... le Amazon made in Nigeria Jumia débarque à Wall Street, et Google ouvre son premier centre de recherche sur l'IA au Ghana. 

Pourquoi c'est important : cet accord est un terreau fertile pour les acteurs locaux mais attise bien des convoitises. Et surtout, il faudra encore surmonter des barrières pour s'imposer comme grande puissance économique et numérique

L'Afrique s'organise et veut exploiter son potentiel

D'ici 2050, l’Afrique va gagner 1,3 milliard d'habitants et le Nigeria sera le troisième pays le plus peuplé du monde. Mais surtout, 42 % de la population fera partie de la classe moyenne urbaine.

Le AfCFTA pourrait servir d'accélérateur : c'est le plus gros traité de libre-échange depuis la création de l'OMC, et il vise à stimuler le commerce intérieur qui représente moins de 20 % des échanges (69 % en Europe).


Alors, à qui va profiter ce nouvel espace ?

D'abord aux acteurs locaux. L'année dernière, les startups africaines ont levé quasiment $1 milliard (4 fois plus qu'en 2017). Avec plus de 4 millions de clients, Jumia est le symbole de la scène Tech en plein essor.

Bien entendu, les acteurs internationaux lorgnent sur ce marché qui est synonyme de relais de croissance. Alibaba a même lancé sa Alibaba Business School pour former des entrepreneurs locaux. 
 
Et la bataille se joue aussi dans le contrôle des infrastructures : Facebook construit son nouveau câble sous-marin Simba pour connecter la population et avoir la main sur les données, et Huawei, qui contrôle déjà la 3G dans plus de 36 pays, est en bonne position pour délivrer la 5G.
 

Il reste quand même de sacrés défis

Défi n°1 : trouver un accord commercial à 54 pays qui sont à des stades de développement différents est un vrai casse-tête. D'ailleurs, le Nigéria, première puissance économique africaine, n'a toujours pas ratifié le traité.

Défi n°2 : la sécurité. Des groupes comme Boko Haram au Nigeria ont toujours la main mise sur certaines régions. Et ça pénalise les affaires, Jumia déclare avoir perdu $500 000 de marchandises l'année dernière.

Bref, pour lutter contre les grosses puissances numériques, l'Afrique a compris qu'il fallait faire qu'un. Et le potentiel de croissance est immense. 



'This time for Africa ?'

 

FB | TWTTR | LKDIN | MAIL

 


 

Publicis débourse $4,4 milliards pour préparer l'ère post-TV (et pas que)

Publicis a annoncé lundi le rachat d'Epsilon, une société américaine spécialisée dans l'e-mailing et la fidélisation client.

Après la fusion ratée avec Omnicom en 2014 et la chute de la valeur de l'action cette année (-15 %), cette acquisition veut marquer le début d'une nouvelle ère. 
 

Pas le choix, il faut se réinventer

2020 marquera un tournant : pour la première fois, les annonceurs vont dépenser autant d'argent dans la publicité en ligne que dans la publicité offline (TV, print et panneaux publicitaires inclus).

Les nouveaux compétiteurs des agences médias s'appellent Facebook et Google, qui captent non seulement la plus grande part des revenus publicitaires, mais possèdent surtout une immense quantité de données. 


C'est là qu'Epsilon entre en scène 

Le comportement des consommateurs est plus que jamais multi-support : avant d'acheter une voiture, une personne a en moyenne 900 interactions numériques (site du concessionnaire, comparateur en ligne, etc). 

Epsilon, qui collecte des données depuis les programmes de fidélités et les emails marketing, va permettre à Publicis de développer des solutions bien plus ciblée aux annonceurs.


The takeway

Les acteurs comme Publicis sont pris en étau : d'un côté, il y a Facebook, Google et bientôt Amazon pour la pub. De l'autre, des firmes de consulting comme Accenture leur font concurrence dans la création. Et maintenant, des entreprises comme Booking.com construisent même leur propre agence en interne. Bon courage. 



 FB | TWTTR | LKDIN | MAIL

 



Whatsapp rend l’Inde malade et est devenu le cauchemar des scientifiques

Depuis des mois, des dizaines d’écoles de Mumbai refusent l’intervention de médecins pour administrer des vaccins aux enfants. En cause ? Des rumeurs anti-vaccin virales sur Whatsapp.


Les Indiens raffolent des nouvelles apps de messagerie

Des centaines de millions d’indiens se sont connectés pour la première fois sur Internet dans les 3 dernières années depuis que l’homme le plus riche du pays Mukesh Ambani a mis $35 milliards sur la table pour apporter la 4G.

Parmi leurs services préférés : Facebook, Whatsapp, Telegram et Tik Tok, où les théories anti-vaccin abondent.


Du coup, les maladies reviennent

Le vaccin contre la rougeole s’est démocratisé dans 80's. Pourtant, les cas ont triplé à travers le monde dans les trois premiers mois de l’année, Inde en tête. En cause : la pauvreté de certains pays et la désinformation.

Les théories anti-vaccins sont parmi les plus populaires sur Internet (comme quoi les vaccins auraient un lien avec l’autisme par exemple). Elles remettent en cause des faits scientifiquement prouvés, et sont devenues de vrais casse-têtes pour les médecins.


The takeway

Toutes les plateformes prennent des mesures pour limiter la viralité. Mais Il est difficile de combattre la désinformation sur des messageries cryptées. Sur Whatsapp, les indiens peuvent maintenant dénoncer des contenus, et Facebook limite le nombre de forward. Deux fonctionnalités essentielles à l’approche de l’élection de la semaine prochaine. 



 FB | TWTTR | LKDIN | MAIL

 


  NOW PLAYING... Do It Again - SHINICHIRO YOKOTA (2015) |  Ça animera votre pause café 🖖



VOUS AVEZ AIMÉ ?

         



FORWARDEZ-NOUS :)
INSCRIPTION       ARCHIVES      MISSION
Copyright © *|CURRENT_YEAR|* *|LIST:COMPANY|*, All rights reserved.
*|IFNOT:ARCHIVE_PAGE|* *|LIST:DESCRIPTION|* *|END:IF|*

Modifier ses préférences ou Se désinscrire