Marges intéressantes : les fabricants d'ascenseurs font un aller simple vers la subscription economy

 
 

 

Marges intéressantes : les fabricants d'ascenseurs font un aller simple vers la subscription economy
 

En France, l'ascenseur est le moyen de transport le plus utilisé avec environ 100 millions de trajets pas jour. 

De quoi souvent tomber en panne. Pour les éviter, les ascensoristes ont décidé de mettre des capteurs... et de vendre des abonnements de maintenance prédictive plus que rentable. 
 

Vous montez ?

A New York, l'ascensoriste suisse Schindler a équipé tous les ascenseurs d'un nouvel immeuble de 53 étages du 10 Hudson Yards de capteurs en tout genre

Le but : pouvoir détecter tout ce qui ne s'apparente pas à un trajet "normal" comme une trop grosse variation de température dans la cage, des portes qui ferment lentement ou mal... 


Plus de data, moins de pannes

Dès qu'une anomalie est détectée, les données sont immédiatement envoyées au personnel de maintenance qui prévient ou règle les pannes. 

Alors quel est le business ? Otis, le plus grand ascensoriste au monde, a développé Otis One lancée ce mois-ci en Chine. Cette plateforme, disponible par abonnement, est bourrée d'analytics et envoie des alertes au propriétaire du bâtiment. 
 

 The takeaway

1/ De $100 milliards en 2017, le marché de l'ascenseur est passé à $104 milliards en 2018 et les services comptent pour 60 % du business. 

2/ Les services sont beaucoup plus intéressants que la vente de matériel : 25% de marge contre ~5/10%.  

3/ Et c'est exactement pour ça que les startups françaises se lancent : Wemaintain pour gérer la maintenance, ou Uptime pour prédire les pannes. 
 

FB | TWTTR | LKDIN