Bird veut fabriquer ses propres trottinettes et montre la tendance du marché

*|MC:SUBJECT|*
Pour le moment, les startups de e-scooters utilisent toutes le même matériel. Mais elles ont d'autres ambitions. 
FORWARDEZ-NOUS 
Planet logo
10.09.2018
BIRD VEUT FABRIQUER SES PROPRES TROTTINETTES -- ET MONTRE LA TENDANCE DU MARCHÉ
scooter war

La course aux trottinettes électriques continue. Bird, la startup valorisée $2 milliards et principal acteur de ce nouveau marché, vient d'annoncer qu'elle développait maintenant ses propres e-scooters

Oui, sauf que les autres startups du secteur ont aussi eu la même idée : Lime a annoncé son partenariat avec Segway avant l'été pour construire son propre matériel, et le troisième concurrent Spin aurait un projet similaire dans les cartons. 

Après des levées spectaculaires ces derniers mois, ces nouveaux entrants veulent donc maîtriser toute la chaîne de ce nouveau marché. 

POURQUOI C'EST IMPORTANT : 
Parce que beaucoup de ces services utilisent pour le moment le même fournisseur. Et surtout parce que la fabrication de leurs propres trottinettes leur permettra (peut-être) d'avoir un coup d'avance sur Uber et les autres acteurs. 
POUR LE MOMENT, LES GRANDS GAGNANTS SONT CHINOIS
À l'origine du lancement des trois acteurs principaux des trottinettes (Lime, Bird et Spin), une entreprise : Xiaomi. Le géant chinois commercialise le Mi, qui est en fait développé par Ninebot, une entreprise basée à Pékin.

En bref, voici les coulisses de ce fournisseur que tout le monde s'arrache : 

# En 2015, Ninebot annonce simultanément une levée de fonds de $80 millions et le rachat de Segway. Parmi les investisseurs : le fameux Xiaomi. En 2016, le Mi scooter est dévoilé au public. 

# Ironie de l'histoire, le fondateur de Segway Dean Kamen avait accusé en 2014 Ninebot et cinq autres entreprises chinoises d'avoir violé leurs brevets

# C'est d'ailleurs la troisième fois que l'entreprise de Kamen se fait racheter : la première en 2010 par l'investisseur britannique Jimi Heselden (mort tragiquement dans un accident de... Segway), puis en 2013 par Summit Strategic Investment. 

Annoncé comme le "moyen de transport du futur" à son lancement en 2001, Segway participe finalement à sa manière à la mobilité de demain. 

MAIS MAINTENANT, ILS VEULENT TOUS MAÎTRISER LA PRODUCTION
Ça, c'était pour le décor. Avec l'annonce de son Bird Zero, trottinette homemade, Bird semble avoir ouvert une nouvelle guerre sur ce marché : celle de l'approvisionnement. En effet, il y a plusieurs avantages :

1/ Différencier son produit des concurrents
La trottinette Bird Zero propose une batterie électrique avec une durée de vie augmentée de 60% et une stabilité améliorée durant les courses. 

Idem pour Lime : la trottinette développée avec Segway aura une batterie permettant de rouler 55km, au lieu de 35 actuellement, et intègrera des lampes pour plus de sécurité. 

2/ Répondre aux attentes précises des utilisateurs : 
En le fabriquant en interne, le CEO de Bird Travis VanderZanden veut "rentrer dans un cycle de développement rapide basée sur les retours des utilisateurs". Et au CEO de Lime d'ajouter : "les trottinettes ont pour le moment été fabriquées pour la vente directe au consommateur et non pour les nouveaux usages de la mobilité". Tout est dit. 

3/ S'imposer comme une solution de mobilité durable
Rappelons le cas des VTC : à partir de 2014, les opérateurs comme Lyft et Uber ont fait grossir le marché des taxis. Le nombre de courses a par exemple doublé à New York entre 2014 et 2017.  

Il en est de même pour les trottinettes : avoir le contrôle sur l'approvisionnement permettra d'augmenter le nombre de trottinettes disponibles et donc de potentiellement prendre l'avantage sur le marché. 

ATTENTION : LES GÉANTS SONT EN EMBUSCADE
Évidemment, les acteurs de la mobilité se sont aussi rapidement positionnés : 
  • Uber a déployé en fin de semaine dernière son propre service JUMP à Santa Monica en Californie.
  • Lyft vient quant à lui de lancer ses trottinettes à Denver le mois dernier.  
  • Taxify propose déjà Bolt à Paris dans son application de VTC. 
Il ne faut pas oublier aussi que ces acteurs sont derrière ces nouvelles startups. Uber a récemment participé à la levée de fonds de $300 millions de Lime, avec Alphabet. 
scooter rise funds
Pour les transports flottants, les investissements se multiplient (par CB Insights)

Mais attention : comme toute marketplace, il est question d'offre et de demande. Pour l'instant, la demande en nouvelles solutions de mobilité est détenue par Uber et autres concurrents. Et lorsqu'on a la demande, il est généralement plus facile d'aligner l'offre. À voir à quel point la maîtrise de l'approvisionnement jouera dans cette guerre des transports flottants

  NOW PLAYING... The guardians of Sampson and Beasley- Pink Martini (2004). Pour prendre une pause en ce milieu de semaine. 

CET EMAIL VOUS A PLU ? 

         
Share
Tweet
Share
REJOINDRE NOTRE GROUPE PRIVÉ
 Arthur de Villemandy
Writer & Founder
INSCRIPTION       ARCHIVES 
Copyright © *|CURRENT_YEAR|* *|LIST:COMPANY|*, All rights reserved.
*|IFNOT:ARCHIVE_PAGE|* *|LIST:DESCRIPTION|* *|END:IF|*

Modifier ses préférences ou Se désinscrire