La chute des ventes de camping-cars prédit un ralentissement de l'économie américaine

  

Indicateurs alternatifs : la chute des ventes de camping-cars prédit un ralentissement de l'économie américaine

 

Économistes et investisseurs utilisent une panoplie d'outils "sérieux" pour anticiper les récessions et la croissance de l'économie.

Mais pas que : depuis le début de l'année, ils sont inquiétés par la production américaine de véhicules de loisirs, qui a chuté de 20 %. Un signe plutôt alarmant.
 

Pas de camping-car, pas de demande 

Les revendeurs de véhicules de loisir ont très peu de stock (le prix unitaire d'un camping-car peut dépasser les $200k). Ils en commandent donc moins aux fabricants, qui resserrent alors leur production. 

Et comme c'est une activité de loisir, c'est une des premières dépenses que les consommateurs vont sacrifier lorsque les finances ne sont pas au beau fixe.


Pas de demande, pas de croissance

Les ventes des camping-cars devraient ralentir de 14 % en 2019... et ce n'est pas bon signe. Un déclin des ventes de camping-cars a précédé les trois dernières récessions économiques.

Tout ça pourrait être accéléré par la hausse des tarifs douaniers sur les biens chinois importés (notamment l'aluminium et l'acier du véhicule) qui pourraient encore faire augmenter les prix et ralentir les ventes.
 

 The takeaway

Les économistes raffolent des signaux faibles pour tenter de prédire le futur : les ventes de carton ondulé ont longtemps reflété le carnet de commande. Maintenant, ils se tournent vers les corps non réclamés... et d'autres choses assez inédites