Chine-USA : la tension monte... et les autres pays vont devoir choisir un camp

*|MC:SUBJECT|*
N'ayons pas peur des grands mots : dans ce contexte, on peut craindre une nouvelle Guerre Froide.
17.12.2018
Planet
FORWARDEZ-NOUS 
CHINE-USA : LA TENSION MONTE... ET LES AUTRES PAYS VONT DEVOIR CHOISIR UN CAMP
Trade-war

Jeudi dernier, l'entrepreneur canadien Michael Spavor est arrêté en Chine, soupçonné d'être en lien avec la Corée du Nord.

Et de deux. Le lundi précédent, c'était le diplomate canadien Michael Kovrig qui était arrêté sur le sol chinois, pour le même motif.

Ça ressemble une réplique : après l'arrestation de la CFO d'Huawei Meng Wanzhou (sur demande des États-Unis), le conflit Chine-USA prend une tournure de plus en plus... inquiétante. 

POURQUOI C'EST IMPORTANT : 
# Les tensions commerciales entre les deux pays ne semblent pas trouver d'issue via les organismes internationaux comme l'Organisation Mondiale du Commerce. 
# Et cela fait planer le risque d'une nouvelle guerre froide, dans laquelle le reste du monde va devoir inventer sa voie, ou choisir un camp. 
COMME D'HABITUDE, TOUT COMMENCE PAR UN TWEET 

Pendant sa campagne, Trump promet de mettre un terme aux “pratiques commerciales injustes qui durent depuis trop longtemps”.

Son argument : la Chine profiterait du laxisme de l'OMC qui lui permet d’engranger un excédent commercial de $350 milliards sur le dos des Etats-unis. 

Dès son élection, Trump signe alors une augmentation de 25% des tarifs douaniers. Au total, c’est $250 milliards de biens chinois qui ont été impactés par la hausse. 

La Chine réagit : elle s'aligne sur la hausse des taxes douanières et en appliquant des mesures plus qualitatives qui pourraient compliquer la vie des entreprises américaines en Chine.

Un exemple récent de ces mesures : le conflit entre Qualcomm et Apple s’est traduit par un bannissement des modèles d’Iphone Xs et Xr en Chine. 

graph-us-china
Le déficit commercial US se réduit... mais les exportations aussi
LÀ, ON A FRANCHI UN NOUVEAU STADE

Peu de détails ont été communiqués sur les arrestations des deux canadiens. Mais ça ne laisse pas de doute sur la stratégie de Pékin : 

# Mettre la pression sur le gouvernement canadien afin d’obtenir la libération de Meng Wanzhou, CFO du géant chinois Huawei arrêtée quelques semaines plus tôt. 

# Pékin veut à tout prix éviter une extradition aux US comme exigée par la justice américaine. Car Huawei, au travers de sa CFO, est accusé de fraude visant à contourner les sanctions américaines contre l'Iran. Même si elle a été libérée quelques heures plus tard, elle devra rester sur le territoire canadien jusqu’à son procès.

ET ON RISQUE DE REVENIR A UN MONDE BIPOLAIRE

L'escalade de la crise nous montre que les organismes internationaux de régulation comme l'OMC sont impuissants. Beaucoup de pays s’alignent, ça ressemble au retour d'un monde coupé en deux : 

# Le symbole de cette rupturec'est Internet selon Eric Schmidt, ancien CEO de Google. L'univers digital mondial sera divisé entre l’écosystème GAFA et l’écosystème chinois (BATX).

# La Chine veut aussi étendre sa zone d'influence, notamment via sa Belt and Road Initiative. Elle veut par exemple investir près de $900 milliards dans 65 pays d'Asie et d'Europe pour fluidifier les transports.

# Quid du reste du monde ? 

  • Les plus grands perdants de ce nouvel ordre mondial sont sans doute les pays de la zone Asie-Pacifique qui ont bénéficié d'une entente avec les USA et la Chine pour développer leurs économies. Il sera désormais question de faire un choix.
     
  • En Europe, on tente une troisième voie : le non-alignement. Et la situation donne à l'UE un bon poids de négociation. D'un côté, elle renforce son alliance commerciale avec la Chine tout en continuant de négocier avec les US sur le TAFTA

En tout cas, mieux vaut éviter d'appliquer la même philosophie qu'un leader africain à qui on demandait dans les 80's la différence pour son pays entre la détente et la Guerre Froide : "c’est comme être l’herbe sous les pieds de deux éléphants, qu’ils dansent ou qu’ils se battent, pour nous ça ne change pas grand chose." 

Avec l'interdépendance de nos économies, ça risque de changer bien des choses.


 NOW PLAYING...Three Little Birds - Bob Marley (1977). Même en pleine (vraie) Guerre Froide, certains morceaux ont su apaiser les tensions       Bon début de semaine :) 

VOUS AVEZ AIMÉ ? 

         
Share
Tweet
Share
REJOIGNEZ NOTRE GROUPE PRIVÉ
INSCRIPTION       ARCHIVES 
Copyright © *|CURRENT_YEAR|* *|LIST:COMPANY|*, All rights reserved.
*|IFNOT:ARCHIVE_PAGE|* *|LIST:DESCRIPTION|* *|END:IF|*

Modifier ses préférences ou Se désinscrire