Facebook a lancé sa cryptomonnaie, le Libra. Voici tout ce que ça implique

*|MC:SUBJECT|*
Aujourd'hui, l'Islande profite du froid pour réinventer son économie, certains font $100 millions de ventes sans avoir lancer de produit, mais avant ça...

 

Facebook a lancé sa cryptomonnaie, le Libra. Voici tout ce que ça implique


Promis, on va se concentrer sur les conséquences pour vous éviter une overdose de Libra. 

En deux mots : Libra est une cryptomonnaie prévue pour 2020 qui permet de transférer de l'argent partout dans le monde via Messenger ou Whatsapp et de payer au sein d'un réseau de partenaires. 


 Pourquoi c'est important

Libra est une immense opportunité pour Facebook et pour le business. Mais il y aura aussi des répercussions politiques et financières mondiales. 


Ce que ça va changer pour Facebook

Deux objectifs :

1/ Trouver une alternative à la pub : Facebook a besoin de générer de nouveaux revenus en évitant un scandale lié à la privacy. Avec 2.4 milliards d'utilisateurs, le Libra pourrait rapporter jusqu'à $19 milliards par an grâce aux services financiers comme Calibra, le porte-monnaie qui stocke les Libra.

2/ Rattraper ses concurrents chinois : le service de paiement mobile d'Alipay revendique déjà 700 millions d'utilisateurs ; celui de WeChat Pay, 1 milliard


Ce que ça va changer pour le business

1.7 milliard de personnes n'ont pas de compte bancaire dans le monde, mais 2/3 d'entre eux ont un téléphone.

Le Libra va leur ouvrir le marché des services digitaux. Parmi les partenaires : Uber, Free, Visa, Spotify... la liste ne fait que s'allonger

# Le marché des transferts d'argent en peer-to-peer (estimé à $528 milliards) va être bouleversé, en obligeant les acteurs existants à baisser leurs frais. 


Ce que ça va changer pour le monde

En 1944, les accords de Bretton Woods organisaient le système monétaire mondial autour du dollar, alors adossé à l'or. 

Aujourd'hui, c'est le Libra qui sera adossé au dollar ou à l'euro, ce qui en fait une monnaie "stable" par rapport aux autres crypto comme le Bitcoin. C'est la Libra association, basée à Genève, qui jouera le rôle du régulateur indépendant, un peu comme le FMI. 

Il faudra du temps pour dire si le Libra apportera la même stabilité financière que ces accords. Car Facebook s'octroie tout de même une fonction régalienne (créer sa monnaie), qui pourrait impacter les taux de change et les obligations d'État par exemple. 

Bref, ça donne à Facebook un nouveau poids politique décisif. Et dans une bataille technologique Chine/USA, le Libra ne pourrait-il pas devenir l'alternative de paiement occidental face aux acteurs chinois qui déploient leurs solutions tout au long de l'immense Nouvelle Route de la Soie ?

 

'T'aurais pas 1 Libra ?'
 

FB | TWTTR | LKDIN | MAIL




 

L'Islande profite de son climat pour surfer sur le boom des data centers 


La consommation électrique des data centers islandais a plus que doublé en 2018 et devrait encore augmenter de 50 % en 2019.
 

Certains sont trop gourmands

L'île est devenue l'eldorado des mineurs de bitcoins et des data scientists  

# Avec une moyenne annuelle de 5°, les systèmes de refroidissement électriques des data centers (très gourmands en énergie) tournent peu.

# L'énergie électrique est pas chère : 0.08 par Kwh, 50% moins cher qu'en France.

Résultat : en 2016, 1% du PIB islandais provenait de l'économie des data centers. Le gouvernement islandais a même déployé des campagnes qui encouragent les investissements étrangers dans ces infrastructures.


Il y a un petit hic

En théorie, l'énergie islandaise est propre car elle provient uniquement de sources géothermales et hydroélectriques.

Mais en pratique... l’énergie renouvelable est largement revendue à des entreprises européennes sous forme de crédits. Sauf que celles-ci ne font que compenser leurs émissions et qualifient de "propre" l'énergie utilisée alors qu'elle ne l'est pas.

Et vu qu'une grande partie de l'énergie islandaise est consommée par les data centers, elle n'alimente pas des solutions plus propres comme les voitures électriques.
 

 The takeway

Les data centers sont une opportunité pour l'économie islandaise qui repose en grande partie sur l'industrie de l'aluminium. Mais il faudra être capable de gérer les besoins : au Danemark, le gouvernement prévoit que les data centers représenteront 85 % de l'augmentation de la demande électrique des business danois entre 2017 et 2030.
 

FB | TWTTR | LKDIN | MAIL
 




Le streaming spécialement conçu pour smartphones est dans les starting blocks


Les chiffres ne mentent pas. Quibi (pour "Quick bites") a annoncé mercredi au festival Cannes Lions avoir signé $100 millions de contrats publicitaires alors que sa plateforme de streaming dédiée au mobile ne va sortir qu'en 2020. 


Netflix, version short

Lancée par Jeffrey Katzenberg (fondateur de DreamWorks), Quibi veut proposer des formats courts. Steven Spielberg est par exemple en train d'écrire une série d'horreur d'épisodes de 7 à 10 minutes visionnables seulement dans le noir. 

Pourquoi ? Pour cibler les jeunes. 42 % des 21-34 ans et 38 % des 15-20 ans qui regardent des vidéos chez eux les consultent sur mobile. 


Ça embarque déjà beaucoup de monde 

Les producteurs : Aaron Sorkin (= The Social Network) plancherait sur une fiction sur la fondation de Snapchat, et Guillermo del Toro va produire une série sur les zombies.

Les annonceurs : Alphabet, Walmart, PepsiCo ont déjà dit oui pour produire des publicités sous forme de petites séries. Une fois l'app sortie, Quibi fournira aux marques des données pour mieux cibler leurs audiences.

Deux pricing : $7,99 pour une version sans pub, $4,99 avec.  


 The takeway

Quibi a déjà levé $1 milliard auprès de grands studios pour mettre le paquet sur le contenu. Mais pour le moment, d'autres se cassent les dents sur ce nouveau marché : en 2018, Vivendi avait dû fermer son service français Studio+, et BlackPills (montée par le co-fondateur de Deezer) a pour le moment arrêté son app. 
 

FB | TWTTR | LKDIN | MAIL
 


  NOW PLAYING... Dans l'univers - Nekfeu ft Vanessa Paradis | Un nouvel album de feu !   



VOUS AVEZ AIMÉ ?

         
INVITER DES AMIS PAR EMAIL
INSCRIPTION       ARCHIVES      MANIFESTO
Copyright © *|CURRENT_YEAR|* *|LIST:COMPANY|*, All rights reserved.
*|IFNOT:ARCHIVE_PAGE|* *|LIST:DESCRIPTION|* *|END:IF|*

Modifier ses préférences ou Se désinscrire