Des centaines de milliers de personnes lisent des romans entiers sur Instagram - peut-on le transformer en business ?

 

 

Des centaines de milliers de personnes lisent des romans entiers sur Instagram - peut-on le transformer en business ?
 

L'année dernière, l'immense New York Public Library a mis Alice au Pays des merveilles de Lewis Caroll sur ses stories Instagram. 

Aujourd'hui, 400 millions de personnes suivent ce compte, et 300 000 lisent régulièrement des romans par ce biais.
 

Lire plus, lire différemment

Le but du projet de la NYPL est de toucher un plus large public et de redonner le goût de la littérature (moins de 30 % des Américains lisent des romans pour se divertir).  

Nouvelle ambition, nouveau format : pour ses Insta Novels, la NYPL s'est associée avec l'agence de design Mother. La police est soignée et adaptée et les romans sont émaillés d'animations, de dessins et de couleurs pour coller au tout-visuel qui régit Insta.
 

Du coup, ça devient addictif 

Les utilisateurs deviennent complètement accros. Les animations évoluent au cours de l'histoire, et chaque chapitre terminé donne l'impression aux lecteurs d'avoir fini le niveau d'un jeu vidéo.

Les effets sont spectaculaires : quelques jours après avoir mis en story Alice au pays des merveilles, 40 000 personnes avait déjà fini le livre. Et en quelques semaines, le compte a pris 155 000 followers.
 

 The takeaway

1/ Les histoires interactives (dont les histoires à choix, extrêmement bankable) peuvent être un modèle puissant pour faire rayonner les marques sur Insta et retenir les utilisateurs.

2/ C'est aussi un format qui permettrait aux éditeurs de réinventer un modèle de distribution et de se détacher d'Amazon où les marges sont très faibles.
 

FB | TWTTR | LKDIN