McDonald's mise sur la personnalisation et la data pour garder le cap

*|MC:SUBJECT|*
McDonald's va savoir ce que vous voulez avec vos frites avant même que vous le sachiez.
McDonald's is a robot
29.03.2019



MCDONALD'S MISE SUR LA PERSONNALISATION ET LA DATA POUR GARDER LE CAP

McDo vient de débourser $300 millions pour s'offrir Dynamic Yield, une start-up israélienne qui utilise l'IA pour faire des recommandations intelligentes de produits lors de la commande.

Quelques semaines plus tôt, Burger King lançait un abonnement à 5$ par mois. Le deal : un café par jour, dans n'importe quel restaurant.

Quelque chose se trame...
Pourquoi c'est important : les ventes de McDonald's (et équivalents) ralentissent à cause des mutations du marché des fast-foods. McDo veut donc se repositionner en restaurant intelligent pour fidéliser ses clients.
L'âge d'or du Happy Meal semble bien loin

Nos habitudes de consommation changent.

Parmi elles, le eat-at-home monte en puissance : les consommateurs américains prennent désormais 80 % de leur repas à la maison, un record. Les kits repas (comme Blue Apron aux US ou Hello Fresh en Europe) ont de plus en plus de succès.


Naturellement, les chaînes de fast-food souffrent de cette situation, d'autant plus que la concurrence est de plus en plus rude. Aux US, les fast casual restaurants, des restaurants semi-gastronomiques où l'on commande en caisse, représentent désormais 15 % de l'offre contre seulement 7 % il y a 10 ans.

Et bien sûr, l'image de "malbouffe" leur colle à la peau.

Résultat : depuis 2015, le revenu annuel de McDonald's a chuté de 25 % .

La croissance de McDonald's s'essoufle (© Macrotrends)

Mais Ronald ne s'avouera jamais vaincu

Pendant des années, McDonald's a bâti un empire immobilier et a industrialisé ses fast-foods.

Maintenant, elle veut nous vendre des menus personnalisés : la technologie de la start-up permettra de faire des recommandations intelligentes lors des commandes en fonction de facteurs tels que la météo (un McFlurry quand il fait chaud), la région du consommateur et le jour de la semaine.

L'objectif est de l'intégrer sur tous ses supports de vente digitaux pour augmenter le montant de la commande moyenne :

# D'abord directement dans les restaurants et dans les drives, en équipant les écrans tactiles de commande, qui seront dans tous les restaurants US d'ici 2020.

# Mais aussi pour ses services de commande en ligne : le McDelivery (son partenariat de livraison à domicile avec UberEats dont il attend beaucoup) et via son app qui permet de récupérer directement la commande au restaurant sans faire la queue.

Et il va peut-être devoir succomber au healthy food

Plant Power Fast Food, Amy's Drive Thru ou encore By Chloé, deux fast-foods qui pourraient bien être l'avenir du secteur.

Leur promesse : combiner fast and healthy food avec des bugers vegan garantis sans OGM, sans colorant ni conservateur. Et leurs prix sont alignés : $3.99 pour un veggie burger chez Amy's Drive Thru, grâce à la standardisation de l'offre qui maintient les coûts bas.

Sur ce marché, les investisseurs semblent avoir de l'appétit. By Chloé a levé $31 millions l'année dernière pour accélérer son développement à l'international, notamment à Dubaï et à Londres.

Car en Europe, le marché du vegan est en pleine expansion, surtout dans les pays nordiques. 1/5 des Suédois de moins de 30 ans se revendiquent vegans ou végétariens.

Bingo : McDonald's laisse entrevoir ses ambitions sur le marché du vegan en Finlande où il teste son McVegan.

Arrivera-t-il à changer l'image de ses burgers ? En tout cas, chez By Chloé, l'ambition semble claire : Eat well. Eat with purpose. À toi de jouer Ronald.



"McDonald's Never Dies"

FB | TWTTR | LKDIN | MAIL



Pourquoi tout le monde veut consommer "local" ?

Facebook et Google semblent avoir compris que les clickbait et fake news nous éloignent de leurs plateformes. Ils veulent donc supporter les médias locaux et le journalisme de qualité pour alimenter nos feeds. Une pointe d'ironie de vouloir sauver les médias quand on a capté leurs revenus publicitaires.

>> Facebook a annoncé vouloir lutter contre les déserts d'actualité en mettant ses données au service de la recherche, et Google lance le Local Experiment Projects, une initiative qui finance des médias locaux américains.


FB | TWTTR | LKDIN | MAIL


Une réponse au mal du siècle

Un Français sur 10 a fait une dépression en 2017. Si les applications de méditation offrent une solution partielle aux pathologies mentales, les investisseurs semblent avoir de plus en plus d'appétit pour la médecine "psychédélique" au vu de l'assouplissement de la réglementation. Oui, la kétamine peut soigner la dépression.

>> Hier, la start-up allemande ATAI Life Sciences a levé $43 millions pour développer ses recherches cliniques et se concentrer sur son traitement par l'arkétamine pour les maladies neuropsychiatriques.

FB | TWTTR | LKDIN | MAIL


La Chine veut tout débrancher

Jusqu'à présent, des subventions très généreuses avaient permis à la Chine de devenir le plus gros marché au monde pour les véhicules électriques. Un peu trop même, car la Chine comptait 487 constructeurs de véhicules électriques.

>> Le gouvernement chinois va réduire de 65 % les subventions à l'achat de véhicules électriques. Une décision qui permettra d'éliminer les constructeurs les plus fragiles et de réduire la surproduction et donc le gaspillage.

NOW PLAYING... Coffee Cold - Galt Macdermot (1966) | Un grand classique pour terminer la semaine. Bon weekend

VOUS AVEZ AIMÉ ?

NOUS SOMMES LÀ POUR VOUS SOUTENIR
Les révolutions qui changent notre monde se font grâce à l'envie et la détermination d'acteurs et entreprises qui décident de bousculer les règles.

On vous met à l'honneur : pour sponsoriser nos newsletters, contactez-nous par email ;)
Copyright © *|CURRENT_YEAR|* *|LIST:COMPANY|*, All rights reserved.
*|IFNOT:ARCHIVE_PAGE|* *|LIST:DESCRIPTION|* *|END:IF|*

Modifier ses préférences ou Se désinscrire