De retour au sommet, Microsoft défie l'horloge narrative de la Silicon Valley

De retour au sommet, Microsoft défie l'horloge narrative de la Silicon Valley 

 

Les héros mythologiques comme Hercule suivent tous le même chemin. Adulés, doutés puis détestés, ils reviennent ensuite plus fort.

Une trajectoire semblable à celle d'une aiguille sur le cadran d'une horloge qui est suivie par tous les mythes y compris ceux des entreprises de la Valley
 

 Pourquoi c'est important

Alors que les GAFA sont englués dans une crise de popularité, Microsoft, longtemps considéré comme un "dinosaure", est en pleine renaissance. 
 

00h - 6h : mon entreprise va sauver le monde

Les startups ont leur mythe fondateur. En 2003, Zuckerberg lançait depuis sa chambre FaceMash, un jeu qui compare le sex-appeal des étudiants d'Harvard.

En 1975, Bill Gates voulait lui construire un OS pour l'Altair 8800, un des premiers ordinateurs personnels. Le décollage vient avec Windows 95 dont 7 millions de logiciels ont été écoulés en deux semaines. 

Boom : au début des années 2000, Windows équipe 97 % des ordinateurs.
 

6h - 12h : de la fin de l'âge d'or au doute

Les ennuis commencent en 1998 avec la mise en examen pour non-respect des antitrust laws en installant par défaut son navigateur Internet Explorer sur Windows.

Une situation assez similaire à celle de Google actuellement, plusieurs fois épinglé par la Commission européenne pour abus de position dominante. 

Dans les années 2000, Microsoft rate le virage du mobile, et le rachat de Nokia en 2013 n'aura aucun effet. Aujourd'hui, Windows n'équipe "plus que" 35 % des appareils (PC et smartphones). 


À minuit sonne la renaissance

Aujourd'hui, Microsoft a retrouvé sa hype

# Il revient sur le marché des smartphones avec son Surface Duo pliable pour 2020, une sorte de "Phonebook". 

# Il se renforce sur d'autres marchés stratégiques. Microsoft Teams a plus d'utilisateurs que Slack grâce au pouvoir de distribution de Microsoft et Linkedin (racheté en 2016) a fait +50 % d'utilisateurs en 2 ans.

Aujourd'hui, Microsoft est l'entreprise la plus valorisée au monde ($1100 milliards) et n'est pas dans le collimateur des consommateurs. 

Si Microsoft a réussi à faire le tour du cadran, reste à savoir comment Google et Facebook comptent s'y prendre...  
 

FB | TWTTR | LKDIN