North lève $140 millions -- Et relance la bataille du search sur de nouveaux supports

*|MC:SUBJECT|*
Ces nouvelles lunettes connectées veulent que vous leur parliez. Et surtout vous faire oublier les Google Glass
 FORWARDEZ-NOUS 
Voir cet email dans le navigateur 
Planet
26.10.2018
NORTH LÈVE $140 MILLIONS -- ET RELANCE LA BATAILLE DU SEARCH SUR DE NOUVEAUX SUPPORTS

La startup canadienne North vient de dévoiler Focals, un tout nouveau modèle de smart glasses. Ces lunettes affichent directement sur votre rétine les notifications de votre téléphone via bluetooth, comme ça : 

AR lunettes

Contrairement aux Google Glass, elles intègrent une technologie plus discrète qui ne vous fera pas passer pour un geek au premier coup d’oeil.

Du coup, certains se sont jetés sur l'occasion : la startup, soutenue par le YCombinator, vient de lever $140 millions de dollars auprès de Spark Capital et... du Amazon Alexa Fund, le fonds dédié d'Amazon aux technologies vocales.  

POURQUOI C'EST IMPORTANT : 
Parce que le marché des assistants vocaux est en pleine expansion. Amazon cherche donc de nouveaux supports pour court-circuiter Google et Apple sur le search, porte d'entrée en or vers son écosystème de produits. 
LE NERF DE LA GUERRE : LES ASSISTANTS VOCAUX
Les assistants digitaux sont primordiaux car ils sont la porte d’entrée d’un écosystème qui rend l’utilisateur captif. Pensez à l’articulation des produits d'Amazon : avec son enceinte Echo, la commande vocale Alexa permet d'accéder à Amazon Music, Amazon Shopping... 

Siri (Apple), Google Assistant et Cortana (Microsoft) obéissent aux mêmes règles de fonctionnement. En fait, tous ces grands acteurs investissent dans leurs propres solutions pour deux raisons : 

1/ Les millenials sont de plus de plus enclins à utiliser ces assistants digitaux et en sont les principaux utilisateurs. Ce seront eux les consommateurs de demain.
digital assistant millenials
Les millenials adorent les assistants digitaux. 

2/ Évidemment, les chiffres suivent : le marché des assistants vocaux atteindra $8 milliards en 2023, soit une croissance de 40% par an à partir de 2017. 

DU COUP, ILS LES INTÈGRENT SUR TOUS LES SUPPORTS POSSIBLES
Comment nous faire utiliser ces assistants le plus possible ? En les intégrant sur des produits hardware plutôt cools, comme les Focals, ou en s'introduisant dans notre quotidien : 

# Le premier combat a été celui des montres. L’Apple watch, plateforme de commande de Siri, en est le plus célèbre exemple. N’oublions pas que Siri revendique 500 millions d’utilisateurs. 

# Puis est venu le temps des lunettes. Bien sur on pense aux très précoces Google Glass mais aussi aux plus récentes Spectacles de Snap, dont la version 2 mise d'ailleurs sur le style

# Plus récemment, c'est la bataille des enceintes connectées qui a débuté. Apple est entré sur ce marché en dernier avec son HomePod en 2017, et a pour le moment du mal à lutter avec Google Home et Amazon Echo. 

L’approche avec North : Amazon mise sur la low tech avec ces lunettes d’apparence peu technologique et non intrusives. Les notifications ne s'affichent que 3 secondes maximum sur votre rétine. Et évidemment, toutes les commandes traditionnelles d'Alexa sont disponibles. 

DEUX PERSPECTIVES POSSIBLES : INTRUSION ET COMMANDE PAR LA PENSÉE
Évidemment, l'utilisation des données vocales récoltées par les assistants vocaux interroge. Pour le moment, Amazon et Google expliquent que les assistants "écoutent" et analysent la voix simplement lorsque l'utilisateur prononce un déclencheur comme "Hey, Alexa". 

Pourtant, de nombreux brevets de Google et Amazon sous-entendent que les assistants pourraient écouter des conversations en dehors de ces moments, et faire des recommandations publicitaires en fonction des mots prononcés. 

Et de son côté, la technologie progresse : Alter ego, est une nouvelle technologie développée par le MIT. Le principe : elle analyse la subvocalisation, les mots que l'on prononce mentalement quand on pense à quelque chose.

Les chercheurs ont découvert que notre cerveau transmettait un signal électrique à notre bouche pendant ce procédé. Et même si ce signal est faible, il est exploitable : il peut être converti en mots par un casque adapté. Plus besoin de parler, la pensée suffira. Allez voir par vous-même en vidéo.

  NOW PLAYING... Read my mind - The Killers (2007). Peut-être bientôt possible. Bon week-end 🖖

CET EMAIL VOUS A PLU ? 

         
Share
Tweet
Share
REJOINDRE NOTRE GROUPE PRIVÉ
INSCRIPTION       ARCHIVES 
Copyright © *|CURRENT_YEAR|* *|LIST:COMPANY|*, All rights reserved.
*|IFNOT:ARCHIVE_PAGE|* *|LIST:DESCRIPTION|* *|END:IF|*

Modifier ses préférences ou Se désinscrire
Copyright © *|CURRENT_YEAR|* *|LIST:COMPANY|*, All rights reserved.
*|IFNOT:ARCHIVE_PAGE|* *|LIST:DESCRIPTION|* *|END:IF|*

Modifier ses préférences ou Se désinscrire