Où trouver €5 milliards pour les startups françaises ? Les assurances-vie semblent être un bon début 

 

 

Où trouver €5 milliards pour les startups françaises ? Les assurances-vie semblent être un bon début 

 

Même si le rapport de Tibi préconisait d'en injecter 20, €5 milliards vont être investis dans la tech française suite aux annonces de Macron. 

Un bon début pour les soutenir... mais ça reste une infime partie d'un fabuleux trésor. 
 

Pour être gros, il faut manger

Depuis quelques années, les startups françaises sont de plus en plus soutenues (procédures administratives assouplies, avantages fiscaux....).  

Le problème, c'est la création de champions : les scalups ont besoin de gros investissements. Or pour ces méga levées de fonds (les €205 millions de Meero ou les €150 millions de Doctolib), elles se tournent généralement vers des fonds étrangers. 


Allons voir dans le placement préféré des français 

Les investisseurs institutionnels (= ceux qui récoltent l'épargne comme les assureurs, les banques...) sont assis sur €3200 milliards. 

Et que font-ils de cet argent ? Des placements peu risqués. Sur les €1700 milliards placés dans des assurances-vie, 82 % vont dans les obligations. 

Le but, c'est d'injecter un bout de ce trésor dans l'économie réelle. La Loi Pacte prévoit même de faciliter la détention d'investissements non côtés.
 

 The takeaway

Sur les €5 milliards, 2 iront dans le late stage (= mega levées) et 3 dans des fonds qui investiront dans des valeurs cotées pour éviter que nos startups s'introduisent aux US. 

Avec le Brexit, la France a en effet une chance de voler la place de Londres comme première place boursière. Car qui dit mise en bourse dit potentiellement... gros retour sur investissement. Et à la fin, c'est tout de même une question de souveraineté
 

FB | TWTTR | LKDIN