Les nouvelles entreprises du voyage mettent l'accent sur le respect des animaux... et veulent détruire l'industrie des parcs à thèmes

 

 

Les nouvelles entreprises du voyage mettent l'accent sur le respect des animaux... et veulent détruire l'industrie des parcs à thèmes
 

TripAdvisor a décidé d'arrêter la vente de billets pour les spectacles de dauphins et de baleines. 

Et pendant ce temps-là... Airbnb lance Animal Experiences, des excursions éthiques qui se concentrent sur les animaux. Et ils ont une idée derrière la tête... 
 

Pourquoi leur infliger ça ?

Si la capture d'animaux aggrave l'extinction d'espèces, leur détention dans des endroits clos a des effets désastreux sur leur physique et leur psychologie, notamment pour les orques. 

En 2015, une étude d'Oxford et de TripAdvisor révélait qu'entre 2 et 4 millions de touristes par an payent pour des activités nuisibles aux animaux. 


Des animaux oui, mais pas à n'importe quel prix

En 2016, TripAdvisor ne vendait déjà plus de billets pour des activités impliquant un contact physique avec des animaux en captivité comme les balades à dos d'éléphants. Là, elle arrête carrément la vente de billets pour les célèbres parcs aquatiques SeaWorld.

Pour ses Animal Experiences, Airbnb a établi des règles très strictes : au lieu d'aller nager avec des dauphins en captivité, vous partirez avec un chercheur les étudier dans leur milieu naturel. 
 

 The takeaway

1/ Le regard du public change. En 2013, le documentaire Blackfish sur la vie des orques dans les parcs aquatiques avait choqué le public. 

2/ La guerre est déclarée : le but d'Airbnb et de TripAdvisor est de nous séduire... et d'aller chercher une industrie plus que rentable. Sur Q1, SeaWorld a quand même fait $406 millions de CA (+4 % par rapport à 2018).  
 

FB | TWTTR | LKDIN