Comment Taïwan est secrètement en train de bâtir un empire mondial du whisky

 
 

 

Comment Taïwan est secrètement en train de bâtir un empire mondial du whisky

 

En 2015, la marque Kavalan a reçu le prestigieux prix du meilleur single malt du monde.  

Un exploit pour une distillerie qui existe depuis seulement 10 ans, et qui montre surtout que Taïwan est en train de faire une entrée fracassante dans le business du whisky. 

Normalement, ça prend du temps

Depuis que des moines irlandais ont découvert la technique de distillation il y a ~1000 ans, le process de fabrication du whisky n'a pas vraiment changé. 

Le problème c'est la maturation : les whiskys irlandais ou le Scotch vieillissent pendant environ 2 à 3 ans, ce qui crée des stocks énormes (~$4 milliards pour le mastodonte anglais Diageo). 

Pour tout nouvel entrant, une distillerie coûte entre $3 et $5 millions et il faut 10 ans pour atteindre la rentabilité. 


Mais Taïwan a sa recette secrète

Grâce à son climat subtropical, la maturation est 2 à 3 fois plus rapide (comme les profits). 

Les gros industriels s'y sont donc mis : Kavalan a été financé par le groupe alimentaire King Car Group et l'entreprise Taiwan Tobacco and Liquor qui avait le monopole du tabac et de l'alcool sur l'île.

Grâce à ces investissements, Kavalan produit aujourd'hui 9 millions de bouteilles/an. 
 

 The takeaway

Comment écouler tout ce whisky ? Et bien, les Taïwanais et les autres pays asiatiques en sont fans, et la "culture du cocktail", notamment aux US, booste les exportations. Easy. 
 

FB | TWTTR | LKDIN